Fédération Francophone des Relaxologues Professionnels FFRpro

REDEVENIR LE CAPITAINE DE NOTRE VIE


RYTHME ET REGULARITE, LE METRONOME DE LA VITALITE

LE CONSTAT


Une grande cause parmi d’autres : le confinement auquel s’est rajouté le virus de la peur, alimenté sciemment 24h/24h par les médias anxiogènes. Une conséquence qui ne doit pas passer inaperçue est, pour la majorité de la population, la perte de tous les points de repère, entretenue par des contradictions informationnelles quasi permanentes.

Une expérience très intéressante a été menée par des psychologues comportementalistes pour comprendre ce que pouvait générer une telle perte de points de repère. Des personnes volontaires furent enfermées seules dans un lieu où régnait le noir le plus complet pendant une quinzaine de jours. On leur avait au préalable expliqué qu’il pourrait avoir tout le nécessaire à portée de main pour survivre : lit, toilette, nourriture, boissons, etc. À eux de le découvrir par tâtonnement. Ils finirent, petit à petit, par s’adapter et se créer un rythme qui s’apparentait à leurs propres rythmes biologiques.

La même expérience fut refaite avec une autre série de volontaires, sauf que cette fois-ci les murs bougeaient, le mobilier changeait de place, le sol même pouvait monter et descendre. Au bout de quelques jours se créa chez eux une sorte de sidération. Et la majorité finissait par s’asseoir au centre de la pièce, en prostration complète. La peur, la perte de points de repère avait tendance à les transformer en zombies.

LES SOLUTIONS EXISTENT


Et si nous prenions un peu de recul !

Nous sommes « microcosme » dans cet infini «macrocosme » de l’univers qui nous entoure. Si nous prenons juste comme exemple notre système solaire, tout y est réglé au millimètre près par des rythmes. C’est ce qui a permis de créer la science de l’astronomie.

Nous vivons en symbiose avec notre environnement et nous aussi sommes soumis à des rythmes immuables. Quelques exemples : les 12 méridiens, 12 organes, 12 mois de l’année, des « marées énergétiques » régulières qui jalonnent les 24h d’une journée. Les cinq logiciels organes avec chacun un pic énergétique quotidien, mais aussi saisonnier à l’instar du « nettoyage du printemps », saison qui appartient à l’énergie du Foie.

Oui, tout est cycle, tout est rythme dans notre corps : midi-minuit, veille-sommeil, circulation sanguine, lymphatique, hormonale, énergétique…

Nous le savons tous, plus ou moins intuitivement. Pour que notre organisme puisse rester en bonne santé, nous devons nous calquer sur ces rythmes et pour cela nous avons besoin de points de repères, de RÉGULARITÉ.

Or le confinement a cassé tous ces rythmes, déjà malmenés par nos vies « confortables » de matérialistes sédentaires. Une majorité de personnes s’est mise à se lever et se coucher à point d’heure. Certains ont même perdu la notion des jours … et sont aujourd’hui totalement dépassés.

Il est fondamental de se réapproprier le temps et de réintroduire des rythmes, des protocoles de vie. Et une vie entière peut se résumer en une seule journée.


Il est fondamental de réintroduire des rythmes, des protocoles de vie. Et une vie entière peut se résumer en une seule journée.

Cette notion de rythme, de vie régulière est une constante chez les centenaires en bonne santé.

Voici quelques pistes : 

Se lever et se coucher aux mêmes heures.

Les différents repas seront eux aussi pris à heure fixe. Par exemple, manger tous les jours à midi et à dix-neuf heures. L’énergie de la Rate, chef d’orchestre de la digestion du bol alimentaire déteste l’irrégularité.

Rythmer sa journée par des séquences régulières de travail et de repos.

Pour ceux qui travaillent sur écran, se lever cinq minutes toutes les cinquante-cinq minutes pour bouger, respirer, se « secouer »

Boire régulièrement en petites quantités fractionnées.

Pratiquer à heure fixe dix minutes de mouvements pour conserver la souplesse des articulations, et faire circuler le sang et l’énergie (Qi Gong, Yoga, assouplissements, relaxations courtes …).

De même arrêter régulièrement son ordinateur central, c’est-à-dire arrêter le flot ininterrompu de ses pensées par des moments de méditation, de relaxation, de détente.

C’est vous le capitaine de votre vie ! Créez-vous vos propres protocoles et surtout suivez-les ! Si vous êtes en manque d’idées, regardez vivre une tortue, un chat et vous comprendrez tout de suite ce que sont ces notions de rythme.


Extrait de la lettre de Jean Pelissier

Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)

https://www.jeanpelissier.com/

Copyright © Tous droits réservés